jeudi 25 août 2011


Le trésor des Templiers
dans le château Vallée de la Croix (Verdon)




°VALCROS (Gorges du Verdon)

En 1915, M. Marcolla découvrit un papier jauni dans la bibliothèque de son père en Sibérie : "Dans la construction souterraine du vieux château Vallée de la Croix, se trouve le trésor des Templiers, va et cherche, le saint et la vérité te montreront le chemin".

Valcros, Vallée de la Croix en provençal, est un vieux château du XIème siècle, presque en ruine avec à l'intérieur de la chapelle un grand tableau de St Célestin peint par René de Draguignan en 1715 et une inscription "Veritas". Il en fit l'acquisition en 1955. Un réseau de souterrains part de Valcros en étoile. C'est en réalité Saint Augustin qui figure sur le tableau entouré de la crosse et du coeur flamboyant.

Le tableau-message évoque par la morphologie du Saint les contours de la zone du Verdon délimitée par Soleils-Trigance, Jabron, Le Bourguet et Robion, Valcros étant inclus dans ce périmètre. Neuf chapelles situées sur le pourtour de son Zodiaque géant du Verdon, près du Point Sublime surplombant les Gorges du Verdon à proximité de Trigance, formeraient l’acronyme TEMPLARII, "Templiers" :
  • Saint Trophime,
  • Saint Etienne,
  • Saint Maur,
  • Saint Pierre,
  • Saint Laurent,
  • Sainte Anne,
  • Saint Roch,
  • Saint Jean ,
  • Saint Julien.


Tableau Saint-Célestin (chapelle du château de Valcros)
Interprétation du tableau Saint-Célestin


L'analyse de cette peinture dans un laboratoire scientifique de Bruxelles a révélé 300 inscriptions en latin, invisible à l'œil nu. Weysen abandonna la piste d'un trésor (monétaire) que le polonais Marcolla continua de chercher jusqu'à sa mort.

Une inscription gravée sur la falaise près du "pont de l'Evescat" donnerait des indications sur l'entrée d'un réseau souterrain. C'est dans la colline située à l'est du "pont de l'Evescat", entre Jabron et le pont du Bourguet, que Weyssen (l'auteur de l'Ile des Veilleurs et l'inventeur du zodiaque géant du Verdon) a découvert des galeries vers les lieux-dits le Reissa, le Rouissassou et la Treille.

La Treille abriterait le plus grand lac souterrain du monde (10ha). Sous "le portique", au Rouissassou, il a localisé une caverne profonde de 20m et haute de 4 à 5m. Weysen ne s'attribue pas cette découverte à lui seul, elle revient selon lui aux travaux d'hydrogéologie de 1970 conduits par le professeur Van Nutsen de l'Université d'Amsterdam. L'eau contenue dans ce lac serait un des secrets primordiaux car elle serait à l'origine de la vie. Cette source de haute énergie s'appelle magnétohydrodynamique. Découverte par le physicien britannique Michael Faraday (1791-1867), la MHD est l’étude de l’interaction entre les champs magnétiques et les fluides conducteurs.

Ces eaux proviennent de sources qui passent vraisemblablement sur des champs magnétiques. La dynamisation se fait lorsque les eaux de source coulent dans les régions où le sol est riche en fer, manganèse, cobalt. Elles se trouvent alors magnétisées et deviennent bénéfiques.

Il a noté sur le secteur Treille/Reissa : Canis, Sirius, l'oreille, la truie (=la Treille ?) et sur le Rouissassou : Cuisse de Jupiter et AXE DU MONDE (vers la pointe Nord du Rouissassou).
 

Le secteur du pont de l'Evescat


Jabron est en bas à gauche et n'est pas visible sur ce morceau de carte. "Le pont de l'Evescat" est situé en prenant à droite à partir de Jabron. "Le Rouissassou" est la barre rocheuse visible de la route.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire