jeudi 25 août 2011

Le Saint-Sépulcre de Jérusalem


Le Saint-Sépulcre de Jérusalem




Saint-Sépulcre, ensemble des édifices construits à Jérusalem, à l'emplacement du jardin de Joseph d'Arimathie, où fut enterré le Christ. Ce lieu sacré pour les chrétiens fut de tous temps un lieu de pèlerinage, malgré les efforts de l'empereur Hadrien pour en effacer le souvenir. Il y fit élever un temple dédié à Vénus. Le Saint-Sépulcre fut restauré au IVe siècle par l'empereur chrétien Constantin le Grand, qui y fit construire une église.

Au Moyen-Age, la basilique du Saint-Sépulcre de Jérusalem était représentée avec ses cinq enceintes circulaires.

Le Saint Sépulcre de Jérusalem


Bien que les souverains musulmans aient été tolérants à l'égard de la chrétienté et de ses lieux saints, le tombeau fut partiellement détruit en 1009 par le calif Hakim. La menace que représenta la conquête de Jérusalem par les Seldjoukides en 1078 poussa les croisés à conquérir Jérusalem, en 1099!; ceux-ci y construisirent une nouvelle basilique, qui existe encore aujourd'hui.
Sous l'église se trouve la crypte Sainte-Hélène, dans laquelle la mère de Constantin aurait trouvé la croix du Christ. La rotonde du Saint-Sépulcre se trouve au-delà de la crypte.
La nouvelle église, qui enclôt également le site présumé du Calvaire, le lieu de la crucifixion (A), fut consacrée en 1149. La chute du royaume des croisés après 1187 n'interrompit pas les pèlerinages car le nouveau souverain musulman, Saladin, renoua avec la tradition de tolérance des anciens califes et interdisit toute profanation du Saint-Sépulcre

Plan de l'église du Saint Sépulcre


La croix de crucifixion sur le "Mont du Crâne" d'Adam

Dans l'église du Saint-Sépulcre, à 35 m du sépulcre de Jésus (D), un gros bloc de mauvais calcaire (A) avait été isolé au milieu des carrières. Sa hauteur totale fait en moyenne 11 m, dont 4,50 m sont présentement au-dessus du sol de l'église. Son diamètre varie de 5 à 7 m, car il a une forme très irrégulière. Au temps de Jésus, il était en partie enfoui sous les débris des carrières et la terre apportée par l'érosion : seule émergeait sa partie supérieure, arrondie. Le Golgotha, ce "Mont du crâne" est situé au niveau du sol de l'actuelle chapelle du Golgotha.

le crâne d'Adam au pied de la croix de crucifixion.


L'étude de ce bloc de calcaire a permis de bien examiner la grotte qu'il renferme et dont l'ouverture se situe au niveau du sol de l'église. Il s'agit d'une assez grande cavité naturelle, aux parois très rugueuses. Une fissure naturelle traverse le bloc depuis son sommet jusqu'à la voûte de la grotte.

La configuration du bloc explique merveilleusement bien une légende chrétienne fort ancienne, qu'on ne peut dater avec précision, mais qui est antérieure au Moyen Âge. D'après cette légende, Melchisédèq, roi de Jérusalem au temps d'Abraham, aurait déposé le crâne d'Adam dans cette grotte. Les descendants de Noé (!) lui auraient légué cette précieuse relique. Au moment où Jésus mourait, crucifié au sommet de ce rocher, la terre trembla, d'où la fissure du rocher depuis le haut jusqu'à la grotte. Ainsi, le sang de Jésus en croix, nouvel Adam, a pu couler sur le crâne du premier Adam, réalisant ainsi le salut de l'humanité, depuis ses toutes premières origines. C'est la même légende qui explique qu'un crâne humain apparaît sous les pieds de Jésus sur certains de nos crucifix. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire