mercredi 6 avril 2011

Prière d’un Templier pour 2011




Faire de sa vie un don de soi, un service de son frère : accepter d’être « le
gardien de son frère », d’être responsable de son frère. « Que personne ne cherche son propre intérêt mais celui d’autrui ». C’est la dimension sociale de l’existence. Noussommes donnés les uns aux autres. Notre anthropologie est une anthropologie du don. Lebonheur de l’homme se trouve dans le don de soi. Pour chercher le bien de l’autre par le service.

Organiser la société à partir d’une réflexion sur la vérité de ce qu’est lapersonne humaine et non sur une négociation entre des désirs et des intérêts particuliers où prévaudra finalement la loi du plus fort.Toute personne humaine est sacrée. Parce qu’elle a été créée par Dieu à son image. Elle doit être respectée dès sa conception.

La vie humaine n’est pas disponible au sens où elle n’est pas à
notre disposition pour parvenir à des objectifs aussi généreux soient-ils.

La société doit protéger le plus faible ; et en particulier celui qui ne peut pas parler, celui qui n’a aucun recourt, celuiqui est le plus vulnérable. C’est là-dessus que repose la confiance. Parce que si leplus faible est protégé, alors personne n’a rien à craindre. Si, en revanche, la société écarte le plus faible, alors celui qui est en situation de détresse se demandera : « A quand mon tour ? ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire