mercredi 26 janvier 2011

Carte de l'histoire des Templiers

Les Templiers, ou "Pauvres Chevaliers du Christ"
La carte de l'Ordre des Templiers indique les lieux où vécurent et combattirent les "Pauvres chevaliers du Christ" qui formaient l'ordre religieux et militaire du Temple plus connu de nos jours sous le nom de Templiers.

"Une nouvelle Chevalerie est née sur la Terre de l'Incarnation"
Cette citation de Saint-Bernard, présente au bas de la carte, définit la mission des Templiers : la défense des lieux saints et la protection des pèlerins. C'est Saint Bernard en effet qui a écrit la règle de l'Ordre, en s'inspirant, mais sans la copier complètement, de celle qu'il avait édictée pour Citeaux et qui devait donner naissance à une autre extraordinaire aventure : l'essor des abbayes cisterciennes.

Du Portugal à Jérusalem, par Londres et Paris : plus de 150 lieux d'histoire.
La carte présente des dessins des rotondes des principaux chef-lieux des Templiers en Europe: le Covento do Cristo, à Tomar au Portugal, et Londres, qui existent encore aujourd'hui ; celle de la forteresse du Temple à Paris, qui a été détruite sous la Révolution ; le Temple de Jérusalem, avec son dôme d'or, qui était à l'origine la mosquée d'Omar et est aujourd'hui le Dôme du Rocher, l'un des lieux les plus saints de l'Islam. L'ensemble est complété par un plan de Jérusalem au XII ème siècle.





La carte montre aussi les provinces de l'Ordre, la localisation des principales commanderies, des châteaux forts bâtis ou tenus par des templiers ainsi que les lieux et dates des batailles qu'ils livrèrent avec leur issue (victoires ou défaites), soit près de 150 sites répertoriés.

Les 23 Grands Maîtres de l'Ordre des Templiers
Leur liste et leurs dates sont fournies en cartouche. Depuis Hugues de Payen, fondateur de à Jacques de Molay, brûlé vif en 1314 à Paris à l'instigation de Philippe le Bel, l'influence et l'œuvre des Templiers s'est s'étendue sur une période de près de deux siècles.

De l'épopée au mythe
Sept cents après, l'Ordre des Chevaliers du Temple, fondé pour la protection de la Terre Sainte, élevé en deux siècles à une puissance financière et militaire jamais égalée à l'époque, puis tragiquement brisé au milieu des flammes d'un bûcher près de l'actuel Pont-Neuf, à Paris, continue de fasciner. Dans l'imaginaire collectif, son histoire s'est élevée du rang d'épopée à celui de mythe : les Templiers sont (peut-être à tort ?) considérés aujourd'hui comme l'archétype des ordres de chevalerie du Moyen-âge.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire